Transformation du papier et du carton

Les possibilités du papier et du carton comme matières premières sont infinies. Des boîtes en carton, du papier peint, des cartes à jouer et des jeux de société, du matériel chirurgical, même des toilettes portables en carton, …, tout existe! En raison de ces nombreuses possibilités, la transformation du papier et du carton est un secteur très hétérogène. Il comprend au moins sept sous-secteurs:
Le carton ondulé
Le carton ondulé est le matériau le plus utilisé en tant qu’emballage de transport en Europe. Il n’est pas seulement particulièrement durable, robuste, pratique, facile à transporter et hygiénique. Avec le carton ondulé, vous pouvez emballer et présenter vos produits de manière attrayante. Les produits présentés dans des emballages en carton ondulé se vendent jusqu’à 14% plus que les produits en caisses en plastique
THE CORRUGATED BENELUX ASSOCIATION 

Le carton ondulé reste le matériau le plus utilisé pour les produits alimentaires et non alimentaires. Pas moins de 70% de tous les produits frais, par exemple, sont emballés dans du carton ondulé. L’importance de l’industrie du carton ondulé en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg augmente également chaque jour. Pour garantir la qualité et le soutien de ce secteur en pleine croissance au Benelux, l’industrie belge et néerlandaise du carton ondulé ont uni leurs forces depuis janvier 2016. Ensemble, ils forment l’organisation des membres Corrugated Benelux Association. En tant qu’organisation membre, la CBA n’est en aucun cas impliquée dans les services de vente et de production

Entreprises avec une activité spécifique
Emballages flexibles
Carton pliant
Le carton pliant est le matériau de base pour la production de cartonnages pliants (emballages en carton pliant). Le carton pliant est un matériau en forme de feuille, fabriqué à base de fibres de bois et composé d’une ou plusieurs couches.
Enveloppes
Sacs
Entreprises uniques
Plus de migration

Il est de notoriété publique que le papier et le carton sont des matériaux renouvelables: ce sont des matériaux circulaires et ce depuis des décennies. 30 années Grâce à l’innovation, plus de la moitié des matières premières nécessaires à la fabrication du papier et du carton proviennent aujourd’hui de vieux papiers. Malheureusement, ce matériau recyclé ne peut pas être utilisé pour toutes les applications. Résistance, imprimabilité, quantité de matière et migration chimique… sont des paramètres qui influencent le choix du matériau recyclé.

Arrêtez toute migration.

C’est une attitude logique et appréciée pour ceux qui veulent emballer des aliments et utiliser des matériaux recyclés. Dans un premier temps, il faut regarder ce qui peut migrer. Des molécules trop grosses ne migreront pas car leur taille les en empêche. Des molécules non présentes ne peuvent pas non plus migrer. Une image claire de l’emballage souhaité, de l’impression prévue et de toute barrière dans le but d’éviter ce qui peut migrer. Lors de l’évaluation des risques potentiels de migration, il est extrêmement important d’avoir une vue d’ensemble sur: le bien emballé et l’emballage. 

Il faut évaluer quelles substances peuvent migrer vers les aliments. Certains aliments sont plus sensibles à certaines substances que d’autres. Certaines substances ne sont pas absorbées par les aliments à emballer. 

Évitez ce qui peut migrer vers les aliments.

Un certain nombre d’autres paramètres sont également d’une grande importance pour évaluer les risques potentiels de migration: combien de temps les aliments resteront-ils dans l’emballage, la «durée de conservation»., la température à laquelle l’emballage est rempli et si le consommateur doit encore chauffer l’emballage par la suite lors de la préparation du contenu. Ces éléments peuvent affecter la migration. Par exemple, des températures plus basses ralentiront ou arrêteront la migration. Une description claire des circonstances normales est d’une grande importance lorsqu’un choix est fait pour un emballage particulier. Évitez ce qui peut migrer vers le flux dans les circonstances données pour l’application demandée. On peut aller encore plus loin dans le raisonnement: toutes les substances qui migrent ne présentent pas de risque. Un danger n’est un risque que si quelqu’un y est exposé. Tout au plus, les substances non dangereuses peuvent induire une migration non dangereuse. 

Voici pourquoi les informations (groupe cible, habitudes alimentaires du groupe cible,…) sont essentielles pour bien évaluer les risques potentiels. La communication est le mot-clé! Une communication correcte tout au long de la chaîne de valeur conduit à l’atteinte de l’objectif final: contrôler les risques de ce qui peut migrer vers l’aliment dans des circonstances normales pour l’application demandée

PaperPackSkills est le fond sectoriel de  la transformation du papier et du carton en Flandre dont la principale mission est d’informer, de conseiller et de consulter toutes les entreprises du secteur du papier et du carton en matière de formation, d’éducation, d’emploi durable et de participation égale au marché du travail.