Environnement & énergie

Economie circulaire

"Un livre est une fenêtre par laquelle on s'évade", Julien Green

La circularité dans les gènes

Le recyclage, la pierre angulaire du cycle

Les industries du papier et du verre sont depuis longtemps actives en matière d’économie circulaire. La circularité des produits, leur recyclabilité, le recyclage indifini du verre et l’aspect renouvelable du papier mettent ces matériaux à la pointe de l’économie circulaire.

Cycle de vie

"Commencement et fin coïncident sur le pourtour du cercle", Héraclite

La boucle est bouclée

Dessiner, utiliser, recycler, dessiner

Le verre, le papier et le carton contribuent à une société durable. Les emballages recyclables qui protègent les produits et aident ainsi à lutter contre le gaspillage alimentaire, l’éclairage naturel et les gains énergétiques réalisées dans les bâtiments grâce à l’isolation et les surfaces vitrées sont des exemples parmi tant d’autres.

Le vieux papier et le verre collectés sont en grande partie recyclés grâce à des processus de plus en plus efficients. L’éco-design, l’optimalisation de l’usage de l’eau et une amélioration continue de l’efficacité énergétique sont des thématiques auxquelles nos entreprises travaillent jour après jour.







Matières premières

"La poésie est l'art de faire rentrer la mer dans un verre", Italo Calvino

Des matières premières du début à la fin

Toutes sont importantes

Les principales matières premières pour la production de papier sont le bois et les vieux papiers, l’eau et l’énergie. Plus de la moitié des fibres nécessaire à la production de papier proviennent du recyclage et quant aux fibres complémentaires, elles sont renouvelables. L’eau est nécessaire en grande quantité en tant que support des fibres mais n’est pas véritablement consommée. Elle est resituée pour plus de 90% après épuration. L’énergie utilisée sous forme d’electricité et de vapeur est majoritairement produite sur site via des cogénérations efficientes. Savez-vous que la quasi-totalité de l’énergie est issue de sources renouvelables?

Le verre est un matériau nauturel, minéral et inerte fabriqué à partir de trois matières premières: le sable, la soude et le calcaire auxquels, du verre broyé issu du recyclage (appelé calcin ou groisil) est ajouté avec un taux pouvant atteindre 90% selon le type de produit! L’ajout d’une tonne de calcin permet de réduire d’une part la consommation de matières premières et d’autre part les émissions de CO2. En effet, chaque tonne de calcin consommée permet un gain énergétique de 25% et la réduction des émissions de CO2 de 300kg.

Pas encore convaincu que le papier et le verre sont des exemples phares de l’économie circulaire?